STOP has future projects to set up Rescue centers and Rehabilitation centers both in countries where young victims are sold and forced to serve as sex slaves, and in their home countries, where traffickers are operating. This includes but is not limited to: West Africa, South-east Asia, Eastern Europe, Colombia and anywhere sexual slavery continues to cause casualties.
  • Facebook Classic
  • Wix Twitter page
  • YouTube Classic

Stop Trafficking Of People is a 501 (c) (3) Public Charity incorporated under number F030730000436.

Les victimes de la traite des personnes aux fins sexuelles sont souvent utilisées comme de la marchandise,
négociées ou échangées contre
de la drogue ou des armes.

Il existe différentes sortes de traite des personnes : travail forcé ; servitude domestique et mariages forcés.

La traite des personnes aux fins sexuelles est une industrie à faible risque pour les trafiquants qui opèrent via des réseaux criminels internationaux disséminés un peu partout dans le monde. Sa croissance, l’une des plus rapides au monde, fait chaque année, des millions de victimes et génère des milliards de dollars de profits.

 

STOP a choisi de se concentrer sur la traite des personnes aux fins sexuelles car elle est la plus pernicieuse de toutes les formes d'esclavage. C’est le domaine d’expertise de nos équipes. Les victimes, de très jeunes filles et des enfants, sont vendues ou échangées contre de la drogue ou des armes. Les trafiquants emploient les méthodes les plus violentes pour les soumettre. Les cicatrices, physiques et psychologiques perdurent toute la vie.

Selon le Département d'Etat américain, plus de 8 millions de femmes et d'enfants seraient, chaque année, victimes de la traite des personnes aux fins sexuelles. Un quart des victimes –hommes, femmes et enfants confondus- auraient moins de 18 ans – Mieux connu aujourd’hui sous le nom d’esclavage moderne, c’est une des industries criminelles dont la croissance est la plus rapide. Aucun pays n'est à l'abri. Les jeunes femmes et d'enfants sont vendus pour servir d’esclaves sexuels. Ils sont enlevés ou trompés sur le travail qu’on leur avait fait miroiter. Ils ont passés les frontières clandestinement, sont violés, battus, drogués, et forcés de servir d’esclave sexuel. Ils n’ont aucun moyen d’échapper à leurs bourreaux.